Home ArchivesArchives : Débat d’idées Conférence: L’humain, l’espace et l’apesanteur. L’exploration spatiale de demain

Conférence: L’humain, l’espace et l’apesanteur. L’exploration spatiale de demain

by Evelina Reznikove

Une demi-journée de conférence sur l’espace avec la projection du film “Télescope intérieur, une œuvre spatiale d’Eduardo Kac” réalisé par Virgile Novarina et produit par l’Observatoire de l’Espace du CNES.

Le 2 décembre de 14h à 19h. Galerie nationale des arts de Vilnius.

En anglais. Programme en anglais

Inscription est obligatoire: https://bit.ly/Conference-Cosmos

Introduction

L’espace a toujours été le théâtre de l’imaginaire collectif : le lieu du mystère, ce qui révèle notre condition d’infiniment petite condition en éveillant nos fantasmes de l’infiniment grand.

C’est bien cet ancrage fantasmagorique dans l’imaginaire collectif qui s’est illustré comme vecteur d’un génie commun, portant le grand projet de découverte de l’espace et plus encore, de son appropriation. Cette force dynamique qui a fédéré tant de pays autour de projets fédérateurs, en Europe au sein de l’EASA, que la Lituanie a rejoint en 2021.  Celle-ci encore, qui a mené en 2016 à la première œuvre dans l’espace, l’appropriation poétique ultime du grand mystère de l’univers, l’art débarrassé de la gravité terrestre pour s’incarner dans des conditions inédites.  Nous aurons l’honneur, le 2 décembre 2021, au sein de la conférence « L’humain, l’espace et l’apesanteur. L’exploration spatiale de demain », de vous présenter à travers un documentaire dédié cette prouesse artistique, et d’explorer en 4 temps les grandes questions gravitant autour de l’espace : le corps, l’exploration, la culture et l’art.

Participants

Docteur Jérémy Saget. Chirurgien de vol en apesanteur, instructeur ZeroG, médecin aérospatial.

Virgile Novarina. Réalisateur, artiste, performeur qui travaille sur l’exploration du sommeil

Jean-Jacques Favier. Ancien Astronaute du CNES, Professeur Honoraire à l’IMT-Ecole des Mines d’Albi, Consultant Senior.

Julijonas Urbonas. Artiste, designer, chercheur, ingénieur. Fondateur de Lithuanian Space Agency

Programme :

13.45 – 14.00  Accueil des participants

14.00     Mots de bienvenue

14.15     L’espace et le corps humain par Jérémy Saget

14.45     Questions / Table ronde

15.00     L’espace et la culture par Julijonas Urbonas

15.30     Questions / Table ronde

15.45     Pause

16.00     L’espace et son exploration par Jean-Jacques Favier

16.30     Questions / Table ronde

17.00     Pause -Accueil du public pour la projection du film

17.30     Présentation du film par Virgile Novarina

17.35     Projection du film “Télescope intérieur, une œuvre spatiale d’Eduardo Kac” réalisé par Virgile Novarina et produit par l’Observatoire de l’Espace du CNES.

18.05     Table ronde autour du film et questions du public

19.00     Fin de la conference


Le Dr Jeremy Saget, MD, MS, EMBA, est un médecin aérospatial, médecin de vol parabolique pour les campagnes de recherche scientifique en microgravité de l’Agence spatiale européenne et instructeur ZeroG (Novespace).

Expérience du soutien médical de l’ONU en tant que médecin de vol de l’équipe d’évacuation aéromédicale au Nord-Mali, en Afrique. Engagé dans la détection de la lèpre aux Comores, dans l’océan Indien.

Commandant d’équipage pour des missions analogues à Mars. Master de recherche en sciences cognitives de l’Institut Polytechnique de Bordeaux, spécialisé dans les facteurs humains. Instructeur en connaissances théoriques ATPL (performances et limitations humaines, EASA, ATO).

Société européenne de médecine aérospatiale, membre du cercle d’experts. Défenseur de la démocratisation de l’espace et orateur principal. Travaille et écrit actuellement sur les aspects psychologiques des missions ICE (Isolated Confined missions in an Extreme environment) et les défis de la médecine à distance.


Julijonas Urbonas présentera les activités les plus récentes de l’Agence spatiale lituanienne, une organisation de culture extraterrestre qui mène des recherches portant sur l’imagination cosmique et l’esthétique gravitationnelle. Cette année, l’agence a représenté la Lituanie à la Biennale d’architecture de Venise en 2021, où elle a exploré les conditions réelles nécessaires pour fabriquer une planète à partir de corps humains, soulevant des questions sur les implications sociopolitiques d’une telle démarche. À l’aide de ce projet et d’autres projets similaires, Julijonas abordera les questions esthétiques, éthiques et politiques actuelles concernant l’espace qui prévalent dans les programmes nationaux et commerciaux existants, telles que la culture et l’imagination cosmiques, le colonialisme spatial et la pollution, les politiques régissant les activités d’exploration spatiale et la privatisation de l’espace.

Julijonas est un artiste, un designer, un chercheur, un ingénieur, un conférencier et le fondateur de l’Agence spatiale lituanienne. Il est l’ancien prorecteur des arts de l’Académie des arts de Vilnius et le PDG d’un parc d’attractions à Klaipeda. Pendant plus de dix ans, il a travaillé entre le design critique, l’ingénierie des parcs d’attractions, l’architecture performative, la chorégraphie, l’art cinétique et la science-fiction, et a développé divers outils critiques pour maîtriser la gravité : des montagnes russes meurtrières à une planète artificielle entièrement composée de corps humains. Dans le cadre de ses recherches, il a inventé le terme “esthétique gravitationnelle”, qui consiste à manipuler la gravité pour créer des expériences qui poussent le corps et l’imagination à l’extrême. Son travail a fait l’objet d’expositions internationales et a reçu de nombreux prix, dont le prix de distinction en art interactif, le prix Ars Electronica 2010. Ses œuvres ont été acquises par des collections privées et des musées.


Jean-Jacques FAVIER est un ingénieur diplômé de l’Institut Polytechnique de Grenoble. Il a obtenu un premier doctorat en métallurgie et ingénierie à l’Ecole des Mines de Paris, puis un doctorat en physique du solide à l’Université de Grenoble en 1977. Il a rejoint le Centre de Recherche Nucléaire de Grenoble comme chercheur en Sciences des Matériaux, avant de devenir Directeur du Laboratoire de Solidification et enfin Directeur de la Recherche du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA). Il a contribué à la préparation de plus d’une douzaine d’expériences spatiales en collaboration avec différentes agences spatiales telles que le CNES, l’Union Soviétique, l’ESA et la NASA. Il est également le fondateur du programme MEPHISTO, une expérience de solidification qui a volé 4 fois à bord de la navette spatiale Columbia.

Sélectionné comme candidat astronaute par le CNES en 1985, et comme Payload Specialist  par la NASA en 1992, il a été nommé back-up sur la mission Spacelab IML2 en 1994 avant d’être astronaute principal sur la mission LMS en 1996 à bord de Columbia pour une mission de 17 jours.

De retour en France, JJ Favier a été successivement directeur adjoint des technologies spatiales au CNES, puis directeur adjoint de la stratégie et des systèmes avancés. Il a également été nommé de 2014 à 2017, professeur titulaire et directeur de programme de recherche à l’Université Internationale de l’Espace de Strasbourg (France), et professeur référent à l’ISAE-Supaero Toulouse de 2017 à 2018.

Il est auteur ou coauteur de plus de 170 publications dans des revues à comité de lecture ou des conférences internationales et cofondateur de 3 start-ups dans le secteur spatial.

Il est membre de l’Académie Internationale d’Astronautique (IAA) et de plusieurs associations scientifiques. Il est l’un des deux coprésidents du dispositif technique et scientifique français sur les “Habitats en conditions extrêmes”, ARCHES, parrainé par le ministère français.

Il a été décoré Chevalier de la Légion d’Honneur en 1997, de la médaille d’or de la ville de Grenoble et de la médaille de vol de la NASA.LT


Le film “Télescope intérieur, une œuvre spatiale d’Eduardo Kac” réalisé par Virgile Novarina et produit par l’Observatoire de l’Espace du CNES

Conçue pour exister en apesanteur par l’artiste Eduardo Kac et réalisée à bord de la Station Spatiale Internationale par l’astronaute français Thomas Pesquet, l’œuvre Télescope intérieur pose le premier jalon d’une nouvelle forme de création artistique et poétique, libérée des contraintes de la pesanteur. Le film Télescope intérieur, une œuvre spatiale d’Eduardo Kac, nous entraîne dans cette aventure artistique et scientifique, depuis la conception de l’œuvre dans l’atelier d’Eduardo Kac à Chicago, jusqu’à sa réalisation en orbite par Thomas Pesquet à 400 km de la Terre, lors de la mission Proxima de l’Agence spatiale européenne.

Avec Eduardo Kac, Thomas Pesquet, Gérard Azoulay, Hugues Marchal et Thierry Duquesne.

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En visitant notre site internet, vous acceptez l’utilisation de tous ces cookies en accord avec notre politique de confidentialité. J’accepte Plus d’infos